Le Tarangire

Ce parc porte le nom de la rivière Tarangire qui le traverse. Celle-ci prend sa source dans les hautes terres de Kondoa au Sud et s'écoule vers le nord sur toute la longueur du parc. Pendant la saison sèche (de juin à octobre), elle ne s'assèche pas, c'est alors que les animaux s'y rassemblent en grands groupes pour s'y abreuver. En juin, les élans et les oryx arrivent et sont suivis par les gnous, les zèbres et les éléphants. Observer du sommet d'une colline un panorama sur les troupeaux d'éléphants dans la rivière vaut vraiment le détour.

Le Tarangire fait partie d'une vaste région de migration s'étendant jusqu'au nord, dans la réserve d'Amboseli du Kenya.

Le paysage constitué de collines basses, décorées par de nombreux baobabs géants et de forêts d'acacias différencie particulièrement la réserve du Tarangire de celles du Ngorongoro et du Serengeti. De nombreux marais et rivières composent aussi ses paysages et elle offre une très grande variété de végétation et d'habitats. Les cours d'eau sont bordés d'arbres gigantesques dont les figuiers sycomores, les tamariniers et les kigélias.

 

  • Tarangire
  • Tarangire
  • Tarangire

 

 

tanzania tarangir national park

Les commentaires sont fermés.